Conditionnements éducatifs & neuroplasticité

A quoi ça sert l'école, dis-moi?

 

A pas grand chose, à part apprendre à lire/écrire/compter. Le reste, on finit par quasi tout oublier. Lorsque tu étais petiot, l'éducation nationale était plus occupée à vouloir te faire rentrer les capitales des pays du monde entier (très utile dans la vie), ou le PIB du Guatemala (super utile)...

 

Ou la date de la guerre de machin-chose (ils se sont tous mis sur la tronche, comme dans toutes les guerres, de toute façon) que de t'apprendre comment fonctionne ton intelligence intellectuelle/émotionnelle/corporelle/créative/relationnelle.

 

Ah si, l'école sert à t'APPRENDRE à OBÉIR, à se soumettre aux autorités SANS POSER de questions, à te DOCILISER pour devenir un jour un bon citoyen frais moulu qui vote pour des marionnettes et pense que l'extérieur est plus important que l'intérieur, que les autorités de toutes natures en savent plus que toi, que les SOLUTIONS sont chez eux, pas chez toi. Ça sert à ça l'école et plus tard les études, et plus tard le monde professionnel, une COLLECTION de conditionnements/croyances depuis la maison jusqu'au monde actif.

 

Une succession d'autorités à suivre au doigt et à l’œil sous peine de sanctions/jugements car tu as appris que tu n'avais pas le droit de penser/ressentir par toi-même, ni de faire des erreurs, que tu devais réussir pour prouver ta valeur et surtout écouter bien sagement le parent/le prof/le patron/le président etc. De l'esclavagisme moderne, très insoupçonnable sous ses airs d'éducation polie bien laïque.

 

La PEUR a été ton ÉDUCATRICE, tu as appris à être dans TA TÊTE et à OUBLIER ton corps/ton intuition/tes ressentis émotionnels. Au niveau de ton cerveau, tout cela a eu un impact. Ta vie entière a été dédiée à RÉPONDRE aux attentes de l'extérieur, tu n'as jamais appris à t'écouter, à TE RESPECTER surtout si ça n'allait pas dans le sens des autres, à t'affirmer sereinement, à EXPRIMER  tes émotions sans les vomir/dominer/blesser les autres, à entrer en contact avec ton INTÉRIEUR. Plus tard; tu t'es forgé un costume d'adulte parfaitement parfait qui sait avec sa tête, est déterminé, se sent concerné et responsable des autres, qui veut faire les choses bien.

 

Toutes ces caractéristiques de personnalité se retrouvent chez les personnes qui ont le tampon 'EM/SFC' & co: perfectionnistes, exigeantes, empathiques, très sensibles, douées, gentilles, au service des autres, qui manquent de confiance/d'estime de soi et veulent compenser en en faisant 10x plus pour réussir. De quoi créer un terrain propice pour accueillir les stresssss de toutes sortes et mettre le SNA (système nerveux autonome, cf onglet 'stresssss') en alerte maximale permanente.

 

Je te parle d'éducation et de CONDITIONNEMENT car c'est important pour toi de comprendre comment ton cerveau et sa neuroplasticité se sont formés depuis ton plus jeune âge en lien direct avec ton RAPPORT aux AUTORITÉS (les médecins dans ta situation de santé actuelle) et tes CROYANCES (la maladie est incurable blablabla), ta peur d'être lâché tout seul avec cette maladie, ton manque de confiance dans tes propres capacités à aller mieux (mais comment je vais faire pour me soigner si les médecins ne le savent même pas!?!) ou ta méconnaissance des capacités phénoménales de  ton corps (homéostasie, hormèse, auto-guérison) et comment ton cerveau réagit via le SNA et la neuroplasticité pour créer encore plus de stresseurs.

 

Tout est relié dans l'être humain qui est un TOUT à multi-facettes/dimensions, neuroplastiquement super au point.

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0