Je suis (Auto-)guérie

Guérir de l'EM/SFC est possible, ce qui s'applique à toute autre maladie chronique invalidante caractérisée par un épuisement colossal et des douleurs variées intenses (fibromyalgie, maladie de lyme, fatigue chronique...), quelles que soient l'intensité et la durée.

Je suis Caroline Subtil, j'ai vécu une exténuation massive et des symptômes débilitants appelés 'EM/SFC (Encéphalomyélite Myalgique/Syndrome de Fatigue Chronique) pendant plus de 5 ans, de 2014 à 2019.

 

Je suis là pour témoigner que c'est possible de sortir petit-à-petit de cette soi-disant maladie incurable.

 

Je suis guérie. Je suis surtout guérie de l'illusion de croire 1) que c'est incurable, 2) que la solution se trouve à l'extérieur, dans des techniques/traitements/thérapies des médecines conventionnelles, voire alternatives, et 3) que c'est une maladie physique uniquement.

 

Plus précisément, j'ai permis à mon corps de s'auto-guérir en réalisant que finalement, les solutions sont bien plus à l'intérieur qu'à l'extérieur, ce qui n'empêche pas de s'aider des différentes médecines pour appuyer cette démarche holistique que je t'explique dans les onglets et les vidéos/articles du blog.

 

Mon intention avec ce site et ma chaine YouTube est de partager toutes les prises de conscience qui m'ont aidée à renforcer mon corps et mon esprit afin de recréer la pleine santé, faisant de ma collection de symptômes un souvenir: épuisement nerveux extrême, maux de tête constants, jambes sans repos, corps douloureux/courbaturé en permanence, hypersensibilité sensorielle multiple (lumière, bruit, odeur, chimie), problèmes digestifs/intestinaux, problèmes cognitifs (difficultés de concentration), fatigue oculaire, syndrome de tachycardie orthostatique posturale (STOP), syndrome prémenstruel, cycle menstruel déséquilibré, troubles du comportement, dépression, anxiété, attaques de panique...

 

 

 

 

Ma chaine YouTube:  Relax, my dear

 

 Ma page Facebook:  EM / SFC ? Relax, my dear

 

 

 

Mon parcours non médical non thérapeutique

Après avoir suivi le cursus médical classique qui brilla grandement par son inefficacité, j'ai compris que c'était par le biais d'une approche naturelle/hygiéniste/énergétique/de développement personnel/spirituel, en gros une approche holistique (physique, psycho-émotionnelle, mentale, spirituelle), que je pouvais m'accompagner le mieux vers l'auto-guérison de mon corps - la guérison de la maladie au sens traditionnel du terme.

 

Je suis une curieuse-pragmatique, j'ai exploré et expérimenté pas mal de choses pour guérir de tout cette pléthore de symptômes. Je suis fière de mon parcours réalisé sans psys, médecins ni spécialistes des maladies/pathologies/symptômes, en découvrant grâce à l'aide d'esprits éclairés et nourrissants comme fonctionnent un corps et un esprit, le tout animé par une âme et une énergie vitale. Je suis surtout très contente d'en être arrivée là pour montrer que c'est possible. Le monde de la médecine énergétique/holistique est passionnant. Tout est énergie et vibration, autour de nous et en nous, et tout est relié. C'est tout mon cheminement que je te livre à travers ce site, mes découvertes, mes tâtonnements, mes réflexions, mes progrès.

 

Cette épreuve de vie m'a conduit à un processus d'apprentissages que je n'aurais pas imaginé. Ce sont un éclaircissement et une refonte totale de mes croyances sur la maladie, par là-même sur la santé et la vie, qui m'ont permis d'instaurer les changements nécessaires. J'ai commis de nombreuses erreurs d'appréciations, par ignorance. On apprend en faisant, et on apprend vraiment quand on fait des erreurs, surtout sur un sentier peu balisé par le monde médical tradi et la société-des-petites-cases en général. Chemin faisant, mes perceptions ont changé. J'ai découvert que c'est en acquérant des connaissances sur la physiologie du corps, la neuroplasticité, l'hygiénisme et le rôle des émotions/croyances/état d'esprit, la dimension énergétique et spirituelle de l'existence que j'étais plus encline à comprendre pourquoi j'en étais venue à être sur-épuisée/grabataire/désespérée/impuissante/dépressive pendant des années, obligée de revenir habiter chez mes parents tellement j'étais devenue incapable de réaliser le moindre petit acte de la vie quotidienne sans une exténuation massive et des crashs en cascades.

 

 

Physique - émotionnel - mental - spirituel

 

Auto-guérir nécessite avant tout d'apprendre à se relaxer/méditer, à donner au corps ce dont il a besoin physiologiquement (nourriture, sommeil, soins, rythmes, activités), à se mouvoir en douceur à justes doses: des habitudes alimentaires/de repos/d'activités de bonnes qualités sont essentielles pour nourrir/restaurer/relaxer le corps, apaiser le système nerveux et l'esprit et permettre de progresser pas après pas. L'hygiénisme et le respect des besoins physiologiques du corps sont fondamentaux mais pas suffisants.

 

Auto-guérir s'apparente aussi à une démarche de développement personnel. La guérison physique/physiologique n'en est que l'aboutissement, avant cela il s'agit se transformer intérieurement, mentalement et psychiquement. Pas de changements sans remises en question personnelle, observations de soi, de ses comportements/réactions; pas de changements sans présence à ses pensées/émotions/ressentis/sentiments, hors des rétentions/jugements. Pas de guérison nerveuse/physique sans guérison mentale/psychique de tout ce qui pompe de l'énergie et empêche d'être vraiment soi, aligné, centré, ancré. Sans développement personnel, on ne peut pas sortir des croyances limitantes et freins qui empêchent de créer les bonnes conditions pour guérir globalement: connaitre ses besoins, développer de l'attention et de l'écoute pour soi/son corps, sortir de la culpabilité/du contrôle/besoin de répondre aux attentes extérieures/des conditionnements, ressentir ses émotions, cesser d'accumuler des pensées plombantes/énergivores...

 

 

Auto-guérir implique aussi de se rencontrer spirituellement, en dehors de tous codes/conventions/règles morales/attentes, et de s'en remettre à quelque chose de plus vaste que le "je/moi" de l'expérimentation humaine. Sans développement spirituel, on plafonne dans le développement personnel qui nous limite à nos compréhensions mentales, et on loupe le lien de l'âme avec le corps et l'esprit, ceux-ci étant la "base" pour commencer à entrevoir la guérison. Cette rencontre ne peut se faire que sans banderoles ni trompettes, au creux de soi, avec la volonté/soif d'accéder à cet espace d'Amour Pur auquel nous aspirons tous au fond de nous, mêmes les plus athées/anti-religieux, car cela n'a rien à voir avec les dogmes/croyances, mais tout avec notre essence profonde, notre étoffe divine, cette puissance qui anime toute vie - souvent oubliée pour donner place au jeu de l'existence. Si seul le plan spirituel est investigué sans développement personnel réel, on risque de se percher et de fuir le réel, rendant toute guérison physique impossible.

 

Tous les plans - physique, émotionnel, mental, spirituel - sont absolument nécessaires à la guérison globale. A chaque plan correspond des prises de conscience, des niveaux de conscience, l'ensemble se traduisant au final par un retour progressif de l'énergie. Sur tous les plans, tout est relié, aucun plan n'est plus important que l'autre, chaque asseyant les suivants pour une évolution systémique et écologique de l'être, qui se concrétise matériellement dans le corps par ce qui est appelé la guérison. C'est ça la santé holistique.

 

En définitive, il s'agit de faire et de laisser faire: tu fais (ce qu'il faut pour te donner les meilleures conditions pour guérir de l'épuisement et des douleurs, tu fais des choix, mets en place des actions, acquières des connaissances) et tu laisses faire (loi de l’homéostasie/auto-guérison, tu lâches prise à ce qui est, tu fais confiance en la vie/ton corps, tu te relies à ton corps, à la Terre et à l'univers). Du physique au spirituel, et vice versa.

 

 

La médecine conventionnelle patauge allègrement

Les médecins allopathiques ne connaissent pas grand chose à la santé holistique. Ils ne parviennent déjà pas à soigner la plupart des maladies chroniques connues malgré des outils à la pointe de la technologie... Concernant l'EM/SFC, ils sont encore plus impuissants/dépassés; alors autant ne pas fonder tous tes espoirs sur la médecine conventionnelle, ça te gagnera du temps et de l'énergie - et pas mal d'argent.

Même la médecine alternative a ses limites. Chacune présente cependant des possibilités pour aider ton corps à gérer au mieux tes douleurs et symptômes, mais aucune pour t'aider à guérir.

 

Ne te laisse pas impressionner par les diplômes des spécialistes médicaux, ni par le diagnostic même de l'EM/SFC: c'est juste une étiquette dont tu as besoin aux niveaux professionnel et administratif.

 

L'EM/SFC est aussi un fourre-tout de toutes sortes de pathologies dont la médecine ne sait que penser ou faire (fibromyalgie, lyme, hypersensibilité chimique multiple, syndrome de fatigue post-virale, fatigue chronique etc. y'en a des tas). Tout ce qui est chronique et multi-factoriel la dépasse, elle est plus douée pour l'urgentisme, les machines (scanners, IRM, ECG...) et les pilules chimiques de toutes les couleurs (elle a le droit de vendre des drogues à effets secondaires en toute légalité).

 

Utilise la médecine et le diagnostic pour ce qu'ils peuvent t'apporter sans attendre qu'ils te guérissent/t'éclairent. Au fond, les médecins font ce qu'ils peuvent avec ce qu'on leur a appris en écoles de médecine, ils ne savent pas tout, ils ne sont pas des dieux. Ils ont encore plein de choses à apprendre, et des niveaux de conscience à atteindre. Certains médecins sont très aidants, ouverts d'esprit et empathiques, qu'ils croient ou non à l'EM/SFC; d'autres n'en ont rien à faire et te prendront de haut. Ne te laisse pas impressionner et vas voir ailleurs si un médecin ne te traite pas respectueusement. Trouve un professionnel avec lequel tu te sentiras à l'aise, écouté, compris, ça existe. L'important est de ne pas se contenter de ceux qui font preuve d'une piètre qualité relationnelle ou d'esprits bornés sous prétexte que ta situation de santé ne rentre pas dans les cases de leurs petites/classiques connaissances. Ils ne comprennent ni ne savent pas tout, ils ne sont pas des dieux je le répète, et encore moins des esprits supérieurs.

 

L'intelligence n'est pas qu'intellectuelle/rationnelle/logique, elle est aussi intra/interpersonnelle, intuitive/créative, sensorielle/corporelle/énergétique, existentielle/spirituelle.

 

 

Un conseil - autant il est important de s'informer, autant il est judicieux d'éviter les infos anxiogènes, déprimantes et négatives sur le net, tous les témoignages qui tirent vers le bas sans s'en rendre compte. Il y a beaucoup de souffrances sur les forums et réseaux sociaux, des malades répandent leurs désespoirs, leurs chaos de vie, leurs peurs les plus profondes, hurlant leurs dépressions, leurs symptômes qui empirent, l'échec perpétuel dans lequel ils se trouvent depuis des années. Tout ceci a un impact sur ton corps et ton esprit. Nous sommes hautement suggestibles quand nous sommes vulnérables, les histoires des autres nous touchent d'autant plus et peuvent nous faire plonger, surtout quand l'intensité de la souffrance est monumentale. Certains groupes sur FB sont très toxiques en ce sens. A toi de voir ce que cela t'apporte concrètement, comment tu te sens après avoir consulté ces espaces virtuels.

 

 

 

"Être éprouvé par la vie est inévitable. Être vaincu est optionnel."

 

 

 

Cherche des solutions et approches globales, ainsi que des personnes qui en proposent. Accepte la maladie, mais n'accepte pas de vivre avec toute ta vie. Entoure-toi de personnes intéressantes/positives/résilientes/stimulantes qui croient en la guérison, en l'auto-guérison du corps. Il y a peu de personnes ouvertes à la santé holistique, c'est pour ça qu'il y a tant de malades dans le monde, mais il existe des personnes qui en parlent, et c'est le principal.

 

Trouve des livres et témoignages de celles qui ont guéries de maladies graves soi-disant inguérissables. Inspire-toi de ceux qui t'apprennent des choses, que tu admires, te stimulent, te donnent du baume au cœur, de l'espoir, artistes/penseurs/écrivains/créateurs... Nourris-toi de tout ce qui peut te tirer vers le haut, t'aider à sourire, à voir la vie sous un angle plus bénéfique et agréable.

 

Sois proactif, prends en charge ta santé sans attendre que l'extérieur le fasse pour toi. Ton corps et ton esprit recèlent des potentiels d'auto-guérison extraordinaires. Laisse ton âme te guider. Aie confiance en eux et en toi, écoute ton ressenti, ton intuition, tu as bien des capacités et des ressources à découvrir. Des voiles d'ignorance/d'inconscience ont besoin d'être levés pour que la guérison se matérialise concrètement.

 

La conscience et la résilience sont comme des muscle, elles se travaillent au quotidien et face à la contrainte. Idem pour le courage, l'espoir, la confiance, la patience, l'humilité. La vie est faite d'apprentissages, alors apprends comment retrouver la santé et l'énergie! C'est une aventure terriblement merveilleuse tellement elle est transformatrice: tu es en train de vivre une épreuve du feu avant de renaître de tes cendres. Tout ce qui est caduc/dysfonctionnel/limité/toxique doit mourir à soi-même afin de faire place à des compréhensions/perceptions favorisant ta santé et ton bien-être au niveau global, du physique au spirituel, et réciproquement.