EM/SFC: les réactions de l'entourage

Pas simple d'avoir cette maladie, si en plus les autres ne captent pas tout...

Leurs capacités d'écoute, de compréhension, d'aide et de soutien en disent long sur la teneur de nos relations. Pour le meilleur et pour le pire.

 

Merci à mes parents pour leur patience (ils me supportent!) et bien plus encore... Merci surtout à toutes les personnes qui me donnent du baume au cœur, me soutiennent, m'acceptent et m'encouragent, elles se reconnaitront!

 


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Lou (mercredi, 24 juillet 2019 11:13)

    Bonjour Caroline
    Rentrer dans le creuset du diable déclenche un révélateur. Des personnes de notre entourage deviennent lumineuses, d’autres affichent un comportement sordide … En fait c’est une simple question d’empathie qui existe ou n’existe pas, ou plus ou moins… Même nous, nous découvrons sous des angles inimaginables. Les couleurs pastel prennent une densité crue, intense. Il y a peut-être un sens à tout ça… … ??? Mouai…
    Jean-Lou

  • #2

    Caroline (mercredi, 24 juillet 2019 17:26)

    salut Jean-Lou,

    j'aime bien ta phrase " les couleurs pastels prennent une densité crue et intense". je ne sais pas le sens pour les autres, perso je trouve la vie bien créative pour nous faire ressentir des choses... pas de demi-mesure. c'est juste, on se découvre sous des angles incongrus. c'est pas mal quand même, découvrir je veux dire. ça nous sort de nos zones de confort/connaissances.