Lien corps-esprit, mind-body medecine

Il n'existe pas de maladie seulement dans la tête ou seulement dans le corps. C'est impossible car rien n'est séparé dans l'être humain.

 

C'est pour ça qu'on parle de lien corps-esprit, dans l'approche de la médecine holistique, the mind-body medecine: c'est une boucle où tout élément renvoie de l'information au reste de l'ensemble. Rien n'est divisé, tout est relié et tout communique.

 

On met juste des étiquettes "tête - pensée - psyché - mental - esprit" et "corps - ressenti - émotion - sensation " pour séparer les choses afin de les comprendre. C'est d'ailleurs ainsi que la médecine conventionnelle fonctionne, en séparant les éléments (cellules, organes, fonctions).

 

La médecine holistique (mind-body medecine) prend en compte cette communication corps-esprit permanente qui est affectée par les stresse urs vécus sur tous les plans pendant la vie: physique, émotionnel, mental, spirituel. Comme ces stresssss multiples ont des effets sur la boucle esprit-corps, quand on n'en a pas conscience et qu'on est pris dans le rythme exigeant de la vie, ça signifie qu'il est possible de renverser ce processus des réponses au stress continus grignoteuses de vitalité, créatrices de douleurs et d'épuisement chroniques.

 

Ils impactent le système nerveux ce qui affecte l'ensemble du corps en créant des symptômes erratiques (voir l'onglet 'stresssss'). Le corps a bien un souci physique, pas question de remettre en question cette réalité! Corps-esprit ne signifie pas que la maladie est dans la tête, ça signifie que le corps n'est PAS une entité SÉPARÉ de la tête. Et la maladie est d'origine nerveuse, issue du dysfonctionnement du système nerveux, le SNA qui a trop donné dans la SUR-ADAPTATION chronique aux STRESSEURS vécus (un 'syndrome des stresssss' pourrait-on dire pour faire simple).

 

C'est la plus grande confusion que j'aie eue à comprendre puis à déméler, j'ai mis du temps à relier tous les éléments. Au final, c'est très clair.

 

Donc il est POSSIBLE de GUÉRIR, c'est-à-dire RÉÉQUILIBRER le fonctionnement NERVEUX de l'organisme, ce qui rééquilibrera le fonctionnement corporel (fonctionnel/métabolique) dans son ensemble - les divers symptômes physiques - ET rééquilibrera le fonctionnement psychique - les divers symptômes psychiques. Tout comme il est possible de "tomber malade" en premier lieu (par ignorance et inconscience de l'approche holistique, de la physiologie du corps, du lien corps-esprit) ou de "rester malade" (par peur, manque de preuves qu'on peut guérir, manque d'accompagnement, d'autonomie, de compréhensions, conditionnement médical, croyances limitantes concernant la vie/santé etc.).

 

Il n'y a PAS de HASARD, pas de chance ni de malchance. Il n'y a pas de maladie non plus, sur le plan holistique/systémique: le corps n'est pas malade/fou, il s'adapte en te montrant les conséquences de sa sur-adaptation. Il n'est pas fou/fichu du tout, il ne fait pas n'importe quoi, il est très logique en définitive! Tout est très logique/factuel, en fonction de ta compréhension globale de la vie/santé sur les plans physique, émotionnel, mental, spirituel. Ton corps exténué crée des symptômes pour s'adapter à ton énergie nerveuse en baisse qui n'arrive pas à se recharger normalement. L'aspect physique de la maladie n'est que la partie immergée de ta physiologie épuisée et de ton esprit hyper stressé. La maladie et les symptômes ne sont que des CONSÉQUENCES, pas les causes. Agir sur les conséquences est une perte de temps qui fait louper la cible, laquelle est l'épuisement massif de ton système nerveux/adaptatif AVEC sa cascade d'effets SYSTÉMIQUES sur le corps-esprit.

 

C'est pourquoi la maladie en tant que telle n'existe PAS VRAIMENT, c'est un concept issu de la médecine allopathique qui n'appréhende pas le corps dans son ensemble, avec l'esprit et toutes les dimensions de l'être humain. Elle veut donner des médocs pour effacer les symptômes et dire: "ça y est, c'est guéri!" Alors que non, c'est endormi/étouffé par la chimie, mais la CAUSE/FONCTION RÉELLE n'a pas été traitée. Donc, nul besoin de guérir au sens traditionnel du terme, puisque la maladie n'existe pas... Mais tu vas guérir de toutes tes conceptions erronées et limitantes sur la notion de maladie, et celle de santé. Il s'agit de laisser du temps à ton corps pour s'AUTO-guérir, s'AUTO-réguler, en l'aidant de ton esprit ouvert à toutes ces notions et curieux d'en savoir davantage.

 

 

La maladie est l'expression symptomatique des dysfonctionnements engendrés en amont.

 

Les symptômes sont la traduction physique; si tu ne les écoutes pas, une traduction psychique va t'être envoyée en recommandé par ton corps-esprit; cette expression symptomatique s'effectue au niveau SYSTÉMIQUE, sur tous tes systèmes corporels, de la plus petite cellule/fonction jusqu'au plus gros organe/fonctionnement. Les symptômes ne sont que la partie ÉMERGÉE de l'iceberg, des indices pour te faire chercher les causes réelles souvent très très nombreuses de l'épuisement/des douleurs chroniques que tu vis.

 

Bis encore: la maladie n'est que l'expression SYMPTOMATIQUE d'un long PROCESSUS passé INAPERÇU de stresseurs de toutes sortes, et d'un manque de présence qui impacte le corps en dernier, touchant aussi l'esprit: n'ayant pas bien nourri/reposé ton corps, pas écouté la teneur de ton mental ni ressenti ton corps/ton émotionnel, n'étant pas assez présent, n'ayant pas assez d'activités/relations joyeuses/pleines de sens, ça a finit par stresser tellement ton SNA que cela affecte la physiologie de ton corps et le fonctionnement de ton esprit, les deux faisant un ping-pong pour se dire "ça va pas bien là, SOS, tu peux m'aider!?!"

 

Ce qui se concrétise par ce qu'on appelle communément "maladie".

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0